CENTRE NATIONAL
D'HYPNO
TRAUMATOLOGIE

Recherches et Formations des hypnothérapeutes
Spécialisation des praticiens hypnotraumatologues

Présentation

SCIENCES

L'hypnotraumatologie
comme sciences humaines & sociales

La compréhension des traumatismes et leur traitement par les pratiques hypnotiques, exigent, une étude pour faire état des avancées dans ce domaine. Au même titre qu’une autre science, elle doit savoir évoluer selon ses propres recherches, et considérer les évolutions sociétales. Pour faire un parallèle avec l’étude des cas cliniques dans le domaine de la psychologie, l’hypnotraumatologue étudie individuellement ou collectivement les situations traumatisantes dans le cadre de l’hypnose et contribue de ce fait à la recherche hypnotraumatologique. Les publications sont regroupées, analysées pour développer une base de données. Aussi, le professionnel endosse la casquette de chercheur pour finalité d’améliorer cette science …

FORMATIONS

Haute qualification des hypnothérapeutes et hypnotraumatologues

Les formations d’hypnothérapeutes restent à ce jour, trop succinctes, floues et parfois opaques, reposant sur la pratique hypnotique dont l’application consiste à poser un protocole hypnotique sur des maux. La posture de « thérapeute » n’est guère accessible se limitant à une inclure des outils de PNL ou systémique, le plus souvent mal maitrisés par les praticiens. Il en résulte une vision fermée, simplifiée, et limitée des situations de traumatisme. Les formations proposent d’apprendre à faire, alors que le CNH s’engage dans une toute autre voie, celle d’apprendre à faire faire. Les situations auxquelles les praticiens devront faire face, sont multiples et singulières et exigent de ce fait une adaptation et une personnalisation constante de leur approche…

RECHERCHES

Le traitement des situations
de traumatisme par l'hypnose

Les sciences naturelles et physiques sont engagées dans ce mouvement mais les sciences humaines et sociales restent encore hésitantes. Notre point de vue est lui bien plus souple car s’abstenir d’évaluer l’impact de l’hypnose sur la personne et sur la société perpétue l’idée qu’elle n’en a pas. Plus enfermant encore, cette carence ne permet pas d’ouvrir d’autres horizons et de faire bénéficier des avancées de la recherche. Pour cela, la manière, la méthode à mettre en œuvre pour mesurer l’impact, ne peut s’appuyer sur une approche quantitative et ne peut reposer que sur l’étude du binôme thérapeute/client.Au contraire, la démarche doit s’étendre dans toute sa complexité en intégrant en intégrant des paramètres environnementaux pour ne citer …

formation-hypnopraticien
formation-hypnotherapeute
formation-hypnotraumatologue

Présentation du CNH

Rencontre de l'hypnose et de l'ingénierie sociale

Notre collaboration avec le cabinet Sociaal spécialisé notamment dans l’appréhension et l’accompagnement des situations de maltraitances, de risques de danger et de carences.
“Le sujet de la santé mentale est suffisamment sérieux pour ne pas le simplifier et pour la personne en souffrance ne pas l’exposer aux mains de praticiens non avertis”

HYPNOTRAUMATOLOGIE

Définition

L’hypnotraumatologie est une discipline issue des sciences sociales et des sciences humaines qui a pour objectif de rechercher des explications et des compréhensions spécifiques des phénomènes relevant des situations de traumatismes dans le cadre de la thérapie par l’hypnose. L’hypnotraumatologie étudie les traumatismes, les interactions humaines et sociales, les organisations et institutions ainsi que les politiques publiques en lien avec les traitements hypnotiques. Elle s’applique sur trois niveaux d’analyse :

  • La dimension Endogène (le sujet)
  • La dimension Exogène (l’entourage)
  • La dimension Ecogène (l’environnement)

L’exercice de l’hypnotraumatologie se matérialise par deux grandes orientations transversales : la recherche fondamentale qui vise à approfondir les connaissances théoriques des processus traumatiques et hypnotiques, et la recherche/action appliquée qui ambitionne d’évaluer l’efficience des interventions de l’hypnose dans le traitement des traumatismes de manière scientifique. Les méthodes utilisées se basent sur la méthode qualitative principalement complétée par la méthode quantitative. La pratique de l’hypnotraumatologie repose sur une méthodologie constituée des notions de vitalisation, de perception, de situation, de traumatisation, de régulation, d’implication et de symtomatisation. L’élaboration de la démarche hypnotraumatologique s’inspire deux grands courants de pensée philosophique, à savoir la phénoménologie et la complexité. Ainsi la description même des phénomènes dans un système ouvert, endo, exo et éco, est l’essence même des pratiques de l’hypnotraumatologue.

FORMER

Transmission de savoirs (connaissance d’un champ théorique et lexical), de savoir-faire (maillage des connaissances à la pratique), de savoir-être (l’application avec les valeurs) et de savoir-devenir (adaptation et adéquation de la méthode)

ACCOMPAGNER

Personnalisation des réponses thérapeutiques et hypnotiques aux besoins et attentes du client/patient dans toute sa singularité pour rétablir sa capacité d’être acteur de ses choix thérapeutiques

SUPERVISER

Appuyer les praticiens dans l’élaboration des réponses en direction des publics qui les consultent pour réévaluer les applications utilisées et permettre une prise de recul aux interférences interrelationnelles

EVALUER

Estimation et recensement sous l’angle praxéologique des effets des thérapies par l’hypnose dans le cadre des traitements traumatiques pour modifier, ajuster et réadapter les pratiques hypnotiques

RECHERCHER

Etudes des pratiques hypnothérapeutiques et hypnotraumatologiques individuelles ou collectives pour faire état des avancées avec la finalité de développer cette science et par répercussion d’améliorer les pratiques dans un esprit de transparence

PUBLIER

Contribution à la démarche de soin par l’analyse clinique, déontologique, épistémique, téléologique et statistique à travers la publication d’articles professionnels et de témoignages expérientiels